January 29, 2021

Comment trader le Forex comme le font les banques

La majorité des traders du Forex sont vous et moi: des traders particuliers. Nous représentons plus de 90% de tous les traders. Les 10% restants (ou moins) sont les initiés comme les banques. Ils réalisent les bénéfices les plus importants et les plus réguliers de ces deux catégories d’investisseurs. Ils gagnent de l’argent 90% du temps, alors que les traders particuliers perdent de l’argent plus de 90% du temps.

Comment trader le Forex comme le font les banques

Vous pouvez alors vous demander comment les banques gagnent autant d’argent et comment tant de traders particuliers perdent autant d’argent. La réponse réside dans la façon dont les banques négocient le Forex, et savoir comment trader le Forex comme les banques peut augmenter vos chances d’être rentable sur ce marché.

Mais d’abord, qui sont exactement ces fonds intelligents?

Smart Money: qui sont-ils?

Les traders de smart money sont les personnes qui dirigent les tendances du Forex. Ce sont eux les teneurs du marché. Ils ont généralement beaucoup d’argent à négocier et leurs volumes d’échanges sont suffisants pour apporter des changements significatifs aux tendances en cours. Des exemples de traders de smart money sont:

  • Les grandes banques comme JPMorgan Chase et Citibank.
  • Les banques centrales.
  • Les fonds spéculatifs.
  • Les grandes institutions comme les grandes compagnies d’assurance et les entreprises mondiales.

Maintenant que vous savez qui sont les traders de smart money, vous voulez savoir en quoi ils sont différents de vous.

Premièrement, les fonds intelligents ont beaucoup plus d’argent à investir que vous. Je ne parle pas de milliers ou de centaines de milliers. Les fonds intelligents ont des dizaines et des centaines de millions à trader, et le simple volume de leurs transactions leur donne le pouvoir d’orienter le marché.

Deuxièmement, ils ne tradent pas sur de courtes périodes. Les fonds intelligents investissent sur des périodes journalières, hebdomadaires ou même mensuelles. Les traders qui négocient sur de courtes périodes cherchent généralement à entrer et sortir du marché dans un court laps de temps. Mais l’argent intelligent est généralement sur le marché pendant longtemps.

La stratégie de trading des banques

Les banques tirent profit constamment du trading sur le Forex. Comment pensez-vous qu’ils font cela? Ils ont de nombreuses stratégies et utilisent des algorithmes pour effectuer leurs transactions. Mais de toutes ces stratégies, il y en a une qui est très courante. Elle comporte trois phases.

Phase 1: Accumulation

C’est la première étape de la stratégie de trading des banques. Elles ne sautent jamais cette étape car elle sert de précurseur aux deux autres étapes.

Les banques ne tradent pas tout leur argent d’un coup lorsqu’elles souhaitent effectuer une transaction qui entraînerait de fortes hausses dans le sens de leur position. N’oubliez pas qu’elles ont beaucoup d’argent à investir. Sinon tout le monde attendrait que les banques effectuent des transactions avant de les imiter. Mais cela conduirait à des problèmes à long terme.

Ce que les banques font à la place, c’est accumuler les ordres d’achat ou de vente sur une courte période. En d’autres termes, les banques ouvrent de petites positions longues ou courtes, selon la façon dont elles veulent que le marché évolue.

Supposons que les banques veulent orienter le marché à la hausse. Elles prennent de nombreuses positions longues au fil des heures ou des jours. Leurs différents points d’entrée sont indiqués sur l’image ci-dessous. Pendant tout ce temps, les traders particuliers sont occupés à vendre et les banques achètent.

Lorsque les banques font cela, le prix peut baisser pendant quelque temps, mais pas pour longtemps. Le prix peut également monter et descendre dans les canaux de support et de résistance. Lorsque les traders individuels voient cela, ils disent que le marché consolide. Cela vous dit quelque chose ? Mais en fait, ce qu’ils voient, ce sont les grands acteurs du marché en action qui accumulent leurs positions.

comment trader comme les banques et les institutions

Cela conduit à la phase suivante de leur stratégie de trading.

Phase 2: Manipulation

Cette phase est la deuxième de la stratégie d’investissement des banques. Ce qui se passe ici porte plusieurs noms. Vous en connaissez probablement quelques-uns. L’un d’entre eux vous est-il familier? Fausse cassure, fausse percée, chasse aux stops et piège haussier/baissier.

Pendant les périodes de consolidation, de nombreux traders individuels ouvrent des positions en attente au-dessus ou en dessous de la zone de consolidation. Ils espèrent pouvoir profiter de la cassure quand elle se produira. Au lieu de cela, une fausse cassure se produit. Il y a une cassure temporaire qui déclenche leurs ordres d’achat, puis le cours s’inverse soudainement et déclenche leurs ordres stop. Cela indique une manipulation du marché par les banques.

L’une des raisons pour lesquelles ces traders perdent leur argent est qu’ils n’ont pas de stratégies de cassure appropriées. L’ indicateur d’amas de stop loss peut vous aider si vous voulez savoir où la plupart des traders placent leur stop loss.

comment trader comme les institutions

De nombreux traders particuliers du Forex se plaignent souvent que ce marché est injuste avec eux. Un moment, ils sont persuadés que le prix va dans un sens. Ils ouvrent alors une position dans cette direction, et tout à coup, le prix se retourne. Ces traders sont victimes des manipulations des banques.
[ads slot = "ssi-in-article"]

Phase 3: Distribution

C’est la troisième et dernière phase de leur stratégie de trading. C’est là que les banques donnent un dernier coup de pouce dans la direction qu’elles souhaitent. Leurs positions, restées discrètes, apparaissent alors au grand jour.

C’est souvent le meilleur moment pour que les petits traders réalisent des bénéfices. Supposons que le marché entame une tendance haussière, les traders particuliers essaient alors de suivre la tendance en achetant. Plus celle-ci dure longtemps, plus il y a d’acheteurs. Cependant, c’est à ce moment que les banques font ce qu’elles savent faire de mieux: vendre lorsque la foule achète et acheter lorsque la foule vend. Un terme pour cela est le trading à contre-courant. Les banques commencent à accumuler des positions pour se préparer à la prochaine tendance, qui est généralement dans la direction opposée.

Lorsque cela se produit, on dit que le prix est suracheté ou survendu, et cela fera un retournement.

trader comme les teneurs du marché

Comment trader le Forex comme les banques

Il est généralement vain et non rentable de trader contre les banques à long terme. Il est donc préférable d’apprendre à trader avec elles et non contre elles. Voici des conseils sur la façon d’investir comme un teneur de marché.

  • La première chose est d’apprendre à trader sur des périodes de temps plus longues. Les banques ne font pas de trading intensif.
  • L’utilisation d’instruments qui peuvent vous aider à prévoir la tendance que veulent imprimer les banques est également utile. Bien sûr, les banques ne vous montreront pas leurs positions pour que vous puissiez les copier. Mais ces instruments peuvent vous aider à prévoir quand le smart money ouvre des positions afin que vous puissiez planifier vos propres ordres.

Vous trouverez plusieurs de ces instruments ici.

Conclusion

Il est important de savoir qu’apprendre à trader avec les banques demande du temps et de la pratique. Ce n’est pas une stratégie pour devenir riche rapidement. Étant donné que les banques ne vous montreront pas leurs positions pour que vous puissiez les copier, ce ne sera pas si facile. C’est pourquoi vous devez pratiquer, éprouver des stratégies, et essayer des indicateurs jusqu’à ce que vous obteniez quelque chose qui fonctionne. Mais cette connaissance de la façon de négocier le Forex comme les banques et les institutions vous permettra d’aller dans la bonne direction.

Les indicateurs qui montrent les sentiments du marché /a> peuvent vous être d’une immense aide pour apprendre à trader comme les banques. Parce que vous savez maintenant que les banques achètent quand la foule vend, et vend quand la foule achète.