Les paires de devises les plus volatiles où les moins volatiles en 2019

Les paires de devises les plus volatiles où les moins volatiles en 2019

Vous êtes probablement familier avec le concept de «volatilité». Sinon, nous vous recommandons d’obtenir plus d’informations sur le sujet avant de lire cet article.

Le présent article concerne les paires de devises les plus volatiles au sein du marché des changes au Forex en 2019.

Nous devons noter que cette définition de la volatilité tend à changer au fil du temps et n’est pas une constante.

La volatilité est relative

Si vous n’avez jamais échangé sur le marché Forex où au moins regardé le mouvement des prix à partir des marges, vous devriez avoir remarqué que les prix bougent de manière non linéaire sur le graphique.

A certains moments le prix d’une devise ne fait aucun progrès où ne bouge dans une fourchette très serrée. Si c’est le cas, les gens disent qu’il y a une faible volatilité sur le marché.

D’un autre côté, lorsque les données économiques clés sont publiées où des responsables gouvernementaux parlent, le prix du marché réalise des mouvements précis et fort. Donc, il est dit qu’il y a une augmentation où même un pic de volatilité.

Afin de visualiser en l’illustrant la nature non constante de la volatilité examinons le calculateur de la Volatilité sur le Forex – http://investing.com/tools/forex-volatility-calculator.

Tout ce que vous avez besoin de faire avant que vous commenciez à utiliser l’outil, c’est d’entrer la période de temps, sur laquelle vous avez besoin de mesurer la volatilité, en semaines.

Prenons la paire NZD/USD (Nouvelle Zélande vs. le dollar américain) comme un exemple de volatilité changeant sur le temps. Pour faire cela, juste entrez la période de “4" semaines sur le site web mentionnée plus haut et laissez-le calculer la volatilité. Après avoir fait cela, nous obtiendrons les résultats suivants sous la forme de 3 diagrammes:

Currency pair volatility

Ces diagrammes montrent la volatilité moyenne de la paire de devise NZD/USD pour chaque jour depuis le 1er Juillet. Ils montrent aussi la moyenne hebdomadaire, la volatilité journalière et horaire.

Se basant sur ses 3 diagrammes nous concluons de cette observation que la volatilité tend à changer au cours de n’importe quelle période de temps.

La volatilité horaire pour la paire NZD/USD, où le pic peut être vu à 12 et 21 heures (temps GMT), est d’un intérêt particulier. Il coïncide pleinement avec la période des données économiques sortis par les USA et la Nouvelle Zélande.

Il soutient la thèse d’une augmentation de la volatilité sur les données économiques majeures sorties mentionnées au début de l’article.

Le changement dans la volatilité peut être observé pour toutes les paires de devise. Vous pouvez sélectionner n’importe quelle paire de devise par vous-même et obtenir les statistiques de sa volatilité sur différents intervalles de temps.

De quoi est-ce que dépend la volatilité?

De quoi la volatilité dépend sur n’importe quelle paire de devise?

La principale raison de la volatilité est la liquidité. Une règle classique établie que: plus élevé est la liquidité, plus faible est la volatilité, et vice versa.

En fait, la liquidité est le montant de l’offre et de demande sur le marché. Cela signifie que plus grand est l’offre sur la demande, plus dur il est d’obtenir un prix qui bouge.

Selon cette règle, nous pouvons faire cette conclusion que les paires de devise exotique sont les plus volatiles sur le marché Forex car leur liquidité est souvent plus faible que d’autre des paires de devise majeures.

La volatilité souvent arrive également au cours de la sortie de données économiques majeures, donc elle doit être utilisée à télécharger et installer les nouveaux indicateurs MT4:

Forex News Indicator

Cela peut vous aider à vous protéger par vous-même contre une activité inattendue du marché.

Utilisons les statistiques pour vérifier les précédentes déclarations.

Pour le but de l’étude prenons les 7 paires de devise majeures, les croiser ainsi que les paires de devise exotiques, et dessiner un tableau comparatif sur la base des données obtenues.

Tableau des paires de devises les plus volatiles

The Most Volatile Forex Currency Pairs

Les paires de devise les plus volatiles – Le tableau montre qu’aujourd’hui les paires les plus volatiles au Forex sont les exotiques. Nomément, USD/SEK, USD/BRL, et USD/DKK. Toutes bougent de plus de 400 points par jour en moyenne.

La volatilité sur les paires de devises majeures est beaucoup plus faible. Seulement GBP/USD, USD/JPY et USD/CAD bougent de plus de 100 points par jour. EUR/USD s’avère être la moins volatile des paires de devise.

Quant aux taux croisés, GBP/NZD, GBP/AUD, GBP/JPY, et GBP/CAD sont les paires de devise avec la volatilité la plus élevée. Celles-ci bougent de plus de 200 points par jour en moyenne.

EUR/CHF, CAD/CHF, AUD/CHF et EUR/GBP diffère comme les moins volatiles des paires sur le Forex parmi les taux croisés. L’amplitude de leurs mouvements n’excède pas 90 points par jour.

Le bénéfice net

Les lecteurs doivent conclure que sur la base de telles déclarations qu’échanger des paires de devise exotiques où taux croisés promettre de grands bénéfices. Toutefois, ce n’est pas si simple. En effet, la fourchette des mouvements des paires exotiques est beaucoup plus large que les paires majeures.

Toutefois, une telle volatilité élevée est le résultat de faible liquidité, et négocier sur des paires de devise à faible liquidité supporte des risques particuliers pour un négociateur.

Le fait est que des analyses techniques variées, ces techniques ne devraient pas fonctionner dans de telles situations. Cela étant, si vous décidez de les négocier, disons, en USD/SEK où GBP/NZD, votre analyse ne devrait pas marcher aussi efficacement que, par exemple, lorsque vous négociez sur l’EUR/USD. Aussi les modèles d’analyses techniques devraient générer de faux signaux.

Ceci parce que la psychologie du comportement du marché dans sa forme la plus liquide se réconcilie avec la structure de l’analyse technique. Si la liquidité d’un instrument de négociation est plus faible, la validité de l’analyse technique est remise en question.

Le deuxième problème auquel un négociateur peut faire face lorsqu’il négocie des instruments financiers volatile est un écart large (des dépenses de négociation supplémentaire).

Bien sûr, nous ne devrions jamais vous conseiller de négocier dans des paires de devise suivant une faible volatilité. Toutefois, notre tâche est de prévenir les négociateurs inexpérimentés et les débutants que le risque de telles négociations est plus élevé que la négociation de paires de devise classique.